Rechercher
  • Légion filiale 35

Cérémonie de la Bataille de l'Atlantique 2021


(De gauche à droite: Capitaine de corvette Jérémie Bourassa, Commandant en second, Navire canadien de Sa Majesté RADISSON; Monsieur Stéphane Vincent, Président, Légion royale canadienne Filiale 35, Trois-Rivières; Monsieur Richard Boisclair, Sergent d'Armes, Légion royale canadienne Filiale 35, Trois-Rivières; Maître de 2e classe France Gagnon, Premier mâitre entraînement, Navire canadien de Sa Majesté RADISSON; Enseigne de vaisseau de 2e classe Jean-Philippe Samson, Représentant des affaires publiques d'unité, Navire canadien de Sa Majesté RADISSON; Premier maître de 2e classe Alain Levasseur, Capitaine d'armes, Navire canadien de Sa Majesté RADISSON; Matelot-chef Annie Poirier, Administratrice des services financiers, Navire canadien de Sa Majesté RADISSON; et Capitaine de frégate Kévin Jutras, Commandant, Navire canadien de Sa Majesté RADISSON.) - Photo gracieuseté du NCSM RADISSON


L'année 2021 marque le 76e anniversaire de la fin de la bataille de l'Atlantique (BatAtl). La BatAtl a été la plus longue campagne de la Seconde Guerre mondiale à laquelle ont participé principalement six pays alliés. La Belgique, le Canada, les Pays-Bas, la Norvège, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont battus pour assurer la supériorité maritime contre l'Allemagne nazie et ses meutes de sous-marins. La bataille a commencé le premier jour des hostilités, en septembre 1939, et s'est terminée près de six ans plus tard, lorsque l'Allemagne a capitulé en mai 1945. La bataille a réclamé 22 navires de la MRC et 59 navires marchands. Plus de 70 000 marins, marins marchands et aviateurs alliés dont 4 600 Canadiens, ont perdu la vie.


Notre fière histoire navale et maritime ne pourrait être mieux représentée que par notre succès dans la BatAtl et pour cette raison, notre cérémonie commémorative navale et maritime annuelle prend son nom le premier dimanche de mai de chaque année pour honorer les sacrifices de nos marins, aviateurs et femmes qui ont servi dans la BatAtl.


Bien que les «rassemblements» pour les cérémonies soient réduits en raison des contraintes de COVID-19 qui persistent dans tout le pays, la MRC commémorera la victoire de la BatAtl «virtuellement» grâce à ses comptes de médias sociaux afin que nous puissions tous, individuellement et en toute sécurité, saluer et honorer les sacrifices de nos marins, aviateurs et femmes. Des informations historiques additionnelles sur la BatAtl sont disponibles en suivant le lien: http://www.navy-marine.forces.gc.ca/.../histoire-bda....


NCSM RADISSON

Toujours là, toujours prêts!

*********************************************************************************

Des profondeurs de l’abysse


Dans la neige marine, nul coquelicot Nulle croix dressées pour ces héros Leurs jeunes coeurs endormis sous l’océan Le courageux, le preux, le vaillant. Les Cieux toujours veillant sur eux Pour ceux qui dorment dans ces fonds bleus. Nul lieu où se prosterner, Aucune tombe, aucune pierre, pour son âme toucher. Sur la plage, il faut aller... Voir lutter vagues et moutons; Qui pour lui toujours se dresseront... Vagues et ressac de la mer sans fond. Et quand vos derniers jours viendront, Il sera là, à l’artimon. Vous qui pleurez sur une berge éloignée, Ces marins à jamais dérobés Séchez vos pleurs et puis priez.... Pour ceux qui dorment sous la mer... Pour toutes les vagues et vent Barber, Pour toutes les vagues et les moutons, Qui pour toujours se dresseront, Un équipage éternel; Durant leur vie, cette passerelle, À la mer auront été fidèles.


(Traduction du texte ''In waters deep'' de Eileen Mahoney par Francine Allard, ex-officier de la Marine royale canadienne, membre d'équipage du NCSM Radisson en 1987 et bachelière en traduction de l'UQTR. Collaboration de Stéphane Vincent, Président de la Filiale 035 de la Légion royale canadienne et ex matelot-chef du NCSM Radisson ayant servi de '87 à '96) - 2020


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gardons le contact

Chers camarades, J'espère que vous et les vôtres vous portez bien. Quoiqu'on puisse en penser, la vaccination de la population va bon train et cela peut nous permettre d'espérer une embellie et peut-ê