Rechercher
  • Légion filiale 35

100e anniversaire de M. Vernon Dowie



C'est aujourd"hui que fut souligné l'anniversaire de cet ancien combattant et vétéran de la Seconde Guerre mondiale au manège Gén. Jean-Victor Allard.

La filiale 35 y était bien représenté par les camarades Pierre Samson, 1er vice-président par intérim; Lucien Desbiens, 2e vice-président; Richard Boisclair, sergent d'armes; André Aubert, éditeur du journal/photographe; Claude Belle-isle; Gilles Séguin; Éric de Wallens; Jules Pinard; Pierre Couture; Yvon Roberge et Pierre Cécil.

Le camarade Pierre Samson a profité de l'occasion pour remettre au centenaire un souhait d'anniversaire et le médaillon de la légion au nom de la filiale 35.

Voici le texte qui a été remis:

Dear M. Vernon Dowie,

On behalf of myself and on behalf of the executive committee and all the members of Branch 35 of the Royal Canadian Legion, it is my great pleasure and honour to wish you a happy 100th birthday, a remarkable milestone that only a few can say they have reached.

I am sure that, so far, you have lived your life to the fullest. Your contribution as a war veteran, as a member of the 12th Car Regiment and as a citizen can surely be looked upon as an example to follow for all of us.

Permettez-moi de vous citer notre grand poète et chansonnier, Félix Leclerc:

''Moi mes souliers ont beaucoup voyagé

Ils m'ont porté de l'école à la guerre

J'ai traversé sur mes souliers ferrés

Le monde et sa misère

Moi mes souliers ont passé dans les prés

Moi mes souliers ont piétiné la lune

Puis mes souliers ont couché chez les fées

Et fait danser plus d'une.

Sur mes souliers y'a de l'eau des rochers

D'la boue des champs et des pleurs de femmes

J'peux dire qu'ils ont respecté le curé

L'pays, l'bon Dieu et l'âme

S'ils ont marché pour trouver l'débouché

S'ils ont traîné de village en village

Suis pas rendu plus loin qu'à mon lever

Mais devenu plus sage

Tous les souliers qui bougent dans les cités

Souliers de gueux et souliers de guerre

Un jour cesseront d'user les planchers

Peut être cette semaine

Moi mes souliers n'ont pas foulé Athènes

Moi mes souliers ont préféré les plaines

Quand mes souliers iront dans les musées

Ce sera pour s'y, s'y accrocher

Au paradis parait-il mes amis

C'est pas la place pour les souliers vernis

Dépêchez-vous de salir vos souliers

Si vous voulez être pardonnés''

Respecfully,

Stéphane Vincent

President



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout